Alcina

Dans une entreprise de sauvetage loyale, désespérée et dangereuse au plus profond du sombre labyrinthe contemporain de la pègre de la drogue, on peut facilement se laisser emporter par sa magie apparente. 

View more

Alcina

Dans une entreprise de sauvetage loyale, désespérée et dangereuse au plus profond du sombre labyrinthe contemporain de la pègre de la drogue, on peut facilement se laisser emporter par sa magie apparente. 

View more

Die Zauberflöte

Le monde fantastique présenté par Mozart, transféré en Amérique précolombienne.

View more

Die Zauberflöte

Le monde fantastique présenté par Mozart, transféré en Amérique précolombienne.

View more

Die Zauberflöte

Le monde fantastique présenté par Mozart, transféré en Amérique précolombienne.

View more

Die Zauberflöte

Le monde fantastique présenté par Mozart, transféré en Amérique précolombienne.

View more

Die Zauberflöte

Le monde fantastique présenté par Mozart, transféré en Amérique précolombienne.

View more

La Boheme

La production de Richard Jones, dont on se souvient de la saison 2017-2018, aborde ce «titre indestructible» dans le respect de la tradition, mais en prenant ses distances. Le public regarde les mains de scène changer de décor, peut-être à l'image d'un Puccini qui a mis de côté le vérisme brut pour conserver, comme enveloppé dans l'ambre, un morceau de réalité.

View more

La Boheme

La production de Richard Jones, dont on se souvient de la saison 2017-2018, aborde ce «titre indestructible» dans le respect de la tradition, mais en prenant ses distances. Le public regarde les mains de scène changer de décor, peut-être à l'image d'un Puccini qui a mis de côté le vérisme brut pour conserver, comme enveloppé dans l'ambre, un morceau de réalité.

View more

La Boheme

La production de Richard Jones, dont on se souvient de la saison 2017-2018, aborde ce «titre indestructible» dans le respect de la tradition, mais en prenant ses distances. Le public regarde les mains de scène changer de décor, peut-être à l'image d'un Puccini qui a mis de côté le vérisme brut pour conserver, comme enveloppé dans l'ambre, un morceau de réalité.

View more

La Boheme

La production de Richard Jones, dont on se souvient de la saison 2017-2018, aborde ce «titre indestructible» dans le respect de la tradition, mais en prenant ses distances. Le public regarde les mains de scène changer de décor, peut-être à l'image d'un Puccini qui a mis de côté le vérisme brut pour conserver, comme enveloppé dans l'ambre, un morceau de réalité.

View more

La Boheme

La production de Richard Jones, dont on se souvient de la saison 2017-2018, aborde ce «titre indestructible» dans le respect de la tradition, mais en prenant ses distances. Le public regarde les mains de scène changer de décor, peut-être à l'image d'un Puccini qui a mis de côté le vérisme brut pour conserver, comme enveloppé dans l'ambre, un morceau de réalité.

View more