Glyndebourne Festival Opera


Le Festival de Glyndebourne (Glyndebourne Opera Festival) est un festival d'opéra créé en 1934 qui a lieu chaque été à Glyndebourne House, près de Lewes, dans le Sussex de l'Est en Angleterre.
Il dure de mai à août et présente six productions chaque année. Il est particulièrement réputé pour ses productions d'opéras de Mozart.
John Christie, mélomane et propriétaire de la fabrique d'orgue Norman & Beard, hérite en 1920 d'une large résidence (country house) néo-élisabéthaine située à côté de Lewes, dans le Sussex oriental, et nommée Glyndebourne. Il fait transformer la salle de musique, longue de vingt-cinq mètres, en une salle d'orgue, et y installe l'un des orgues les plus grands d'Angleterre hors ceux des cathédrales.
Il commence à accueillir des représentations lyriques d'amateurs. Il engage Audrey Mildmay, une chanteuse professionnelle, pour les organiser, et finit par l'épouser en 1930. De leur voyage de noces aux festivals de Salzbourg et de Bayreuth, ils ramènent l'idée de faire de Glyndebourne le lieu d'un festival professionnel d'opéra.
Ils font construire un petit théâtre attenant à la résidence. Christie peut engager le chef d'orchestre Fritz Busch, de Dresde, et le metteur en scène Carl Ebert, de Berlin, qui avaient tous deux fui l'Allemagne nazie ; les trois hommes s'accordent sur le fait que Busch et Ebert seront seuls responsables de la direction artistique, tandis que Christie se chargera du financement. La première soirée du nouveau festival a lieu le 28 mai 1934.
La tradition s'établit chez les spectateurs de profiter des longs entractes pour aller pique-niquer dans le parc.
Le festival est suspendu de 1938 à 1946. Dans les années d'après-guerre, il traverse une période de difficulté financière, que Christie finit par résoudre en recourant au mécénat.
Fritz Busch meurt en 1951. Il est remplacé au poste de directeur musical par Vittorio Gui, qui fait entrer Rossini au répertoire.
John Christie est nommé en 1954 dans l'Ordre des Companions of Honour pour sa contribution à la vie artistique anglaise. Il transmet la présidence du festival à son fils George Christie en 19581, et meurt en 1962.
En 1960, Carl Ebert, qui avait assuré presque toutes les mises en scène depuis 1934, se retire définitivement. Lui succède Günther Rennert, qui partage cependant sa tâche avec Franco Enriquez et Peter Ebert, ainsi que des metteurs en scène invités comme Franco Zeffirelli et Michael Redgrave.
En 1963 un ancien élève de Busch, John Pritchard, à la fois mozartien et champion de la musique contemporaine, devient directeur musical.
En 1972, John Cox devient directeur des productions, et invite David Hockney pour The Rake's Progress en 1975 et pour La Flûte enchantée en 1978.
Bernard Haitink, succède à Pritchard en 1978, et dirige pendant dix ans avant d'être remplacé par Andrew Davis.
En 1984, Peter Hall, collaborateur du festival depuis 1970, est nommé directeur artistique. Il produit, avec le metteur en scène John Bury, des opéras baroques, avant d'étendre leurs projets jusqu'à Mozart et Britten. 
Le 31 décembre 1999, Sir George Christie quitte la présidence du festival, tout en restant membre du conseil d'administration (Board of Trustees). Son fils puîné, Gus Christie, lui succède. Vladimir Jurowski devient directeur musical en 2000.
En 2003, Wagner entre au répertoire du festival avec un Tristan et Isolde mis en scène par Nikolaus Lehnhoff et dirigé par Jiri Belohlavek.